Quel est le but de la/ta vie ?

0. Double question

Dans la question « Quel est le but de la/ta vie ? », il y a les mots « la » et « ta« .
La question est donc double :
- « Quel est le but de la vie en général ? »
- « Quel est le bue de ta vie à toi ? »
Les deux questions sont liées, mais pas identiques.


1. Quel est le but de LA vie ?

Se poser cette question essentielle semble moins primordiale pour certaines personnes, mais tout aussi fondamental et absolument nécessaire pour gérer ta vie.

Car cette question générale implique un questionnement profond sur la vie elle-même, pas tant de son origine (le comment) mais surtout de sa raison d’existence (le pourquoi).

Cette quête mène irrémédiablement et logiquement à « quelque chose » originelle, qu’on nomme par DieuPuissanceSource ou autres concepts abstraits.

Et quand on parle de Dieu, comme il reste inaccessible (par définition et par essence), sa recherche implique implicitement le recours à la foi et génère tant de réflexions (intellectuelles) divergentes, et pire, des batailles (physiques) génératrices de meurtres et de guerres au nom d’une religion que chaque partie revendique être la meilleure et l’unique !

Pour les uns (les croyants), Dieu existe, et pour les autres (les athées), c’est inconcevable !
Et pour les agnostiques (dont je fais partie), tant que cette source ne sera pas tangible, ils restent sceptiques.

Voici mon article à propos de l’existence (ou pas) de Dieu.

Mais ce qui importe, c’est moins d’être convaincu ou pas de son existence, mais c’est plus de savoir le pourquoi de notre existence.
Autrement dit, pourquoi sommes-nous sur Terre ? Et par extension, pourquoi Dieu nous a créés ? Quel est son dessein ?
Quelque part, on pourrait Lui renvoyer la balle : « Quel est son but à Lui ? »

Personnellement, après réflexion logique, Dieu n’a pas de but !
Cela semble in-sensé et heurtant de le constater, mais la vie n’a pas de sens !
La vie ne sert à RIEN !

Voici une illustration en chanson par Alain Souchon.

Mais alors, si elle ne sert à rien, pourquoi alors vivre ?
Il suffit alors que tout le monde se suicide !
Albert Camus décrit bien cette absurdité de la vie et propose plusieurs solutions dans son oeuvre décisive « Le Mythe de Sisyphe«  pour nous en sortir.
Voir mon article sur Cycle de l’absurde d’Albert Camus.

Car si la vie ne sert à rien, alors la mort sert-elle à quelque chose ? Non plus !
La mort ne sert à RIEN !

Ainsi, si la mort ne sert à rien, il vaut mieux alors tout de même de vivre, puisque qu’un certain dieu nous a mis au monde pour peupler la terre, pour nous procréer et donc pour vivre (voir mon article sur Schopenhauer).

Et comme pour tout acte de création, Dieu a sans doute mis tout en oeuvre pour que la vie puisse être maintenue, indéfiniment. Pour cela, il nous a insufflé logiquement l’instinct de préservation agrémenté d’un parfum de bonheur. Et un des moyens radicaux pour parvenir à cette extase, c’est l’amour !


2. Quel est le but de TA vie ?

Quand je pose cette question à mes amis ou connaissances, je reçois bien sûr des réponses bien diverses.

Les uns me répondent :

  • Aimer sa famille
  • Profiter de la vie
  • Voyager dans le monde
  • Gagner beaucoup d’argent
  • Etre heureux
Et les autres :
  • Je ne sais pas trop bien !
  • Je ne me suis jamais posé la question.
  • Cela sert à quoi de le savoir ?

Pour les uns, cela semble évident, pour les autres, c’est plus embarrassant.

Pourtant, cette question est fondamentale, car la réponse donnée sera le fil conducteur de votre vie !

C’est pareil que de répondre à la question posée par Julien Peron à un millier et demi de personnes dans le monde dans cette vidéo  » C’est quoi le bonheur pour vous ?  »


3. Et pour moi, quel est le but de MA vie ?

Après la lecture de nombreuses sources philosophiques et la participation à plusieurs séances de partage et réflexion religieuse, je suis arrivé à une réponse bien simple et si évidente ; le but de la vie se trouve dans la question elle-même : c’est dans le mot « vie« .

La vie est le cheminement pour atteindre son but : le bonheur.
Mais tout en te respectant toi-même et surtout en respectant l’autre.

La vie n’a pas de but ultime, elle semble et elle est, sans doute, même inutile !
Mais paradoxalement, c’est à toi de la rendre intéressante et motivante afin que tu te sentes le plus heureux (ou la plus heureuse) possible !

Pensez d’abord à toi-même, afin de te remplir au maximum de joie et de savoir, et ensuite pensez aux autres en partageant le plus possible, car tu as besoin d’eux pour « grandir » et t’épanouir.
Ainsi tu ressentiras la satisfaction d’avoir respecté l’oeuvre du… Créateur !

Vivre intensément, au jour le jour (Carpe diem d’Horace), pour toi-même et aussi pour les autres.
Aime, partage, profite au maximum !

A présent, relâche-toi et médite en écoutant cette merveilleuse musique de l’opéra Thaïs créée par Jules Massenet.


Si tu désires lire d’autres avis, les voici :

Significations des gestes de Bouddha

Les gestes et positions des différentes statues de Bouddha revêtent de diverses significations.

En voici deux parmi d’autres que vous pouvez retrouver dans ces quelques sites :

1. Dhyana Mudra

Geste de méditation ultime, de profonde contemplation et de l’unité avec l’énergie supérieure lorsque Bouddha a atteint l’illumination.

 

2. Abhaya Mudra

Geste de bravoure (courage), de protection et d’apaisement immédiatement après que Bouddha ait atteint l’illumination, comme s’il voulait « calmer l’océan« .
Abhaya signifie « absence de peur et de querelles« .

 

3. Vitarka Mudra

Geste de l’argumentation et du flux d’énergie infini lorsque Bouddha dispense de son enseignement.
Le cercle formé par le pouce et l’index symbolise la roue, l’enseignement.

Dieu est-il parfait ? Au fait, existe-t-il ?

« Dieu est-il parfait ? » est l’une des questions métaphysiques qui me taraude(nt) depuis bien longtemps !

Mais au fait, « Qui est ce Dieu ? »
Et « Existe-t-il vraiment ? »

Et ce matin tôt, ce 3 octobre 2019, j’avais envie de taper ma première question dans le moteur de recherche Google et je suis tombé directement sur cet l’article de Wikisource qui apporte enfin de l’eau à mon moulin !

Il s’agit d’un article de Sébastien Faure (je ne le connaissais pas du tout avant ce matin historique) qui avait déjà bien réfléchi sur le sujet en 1908, et même plus encore, car il défend l’idée de l’inexistence de Dieu en 12 arguments.

Je vous invite à lire son papier bien percutant d’une réflexion logique et bien fondée.

Il est vrai qu’en voulant mieux connaître l’écrivain, je vois que c’est un anarchiste !

Voici le lien sur Wikisource de l’auteur.
Mais sur Wikipedia, cet article sur Sébastien Faure y est détaillé.

Un autre article sur Sébastien Faure Socialisme libertaire.

Schopenhauer et « Le monde comme volonté et comme représentation »

Arthur Schopenhauer est un philosophe allemand, né le à Dantzig, mort le  à Francfort-sur-le-Mainn.

La philosophie de Schopenhauer a eu une influence importante sur de nombreux écrivains, philosophes ou artistes du xixe siècle et du xxe siècle, notamment à travers son oeuvre principale publiée pour la première fois en 1819, Le monde comme volonté et comme représentation.

Lire la suite sur Wikipedia.

Voir aussi le sens de la vie sur Wikipedia.