Emails suspects ! Que faire ?

 

Chaque jour, nous sommes nombreux à être victimes de faux mails. Par ces mails de phishing, les auteurs tentent de nous extorquer des informations personnelles, des données bancaires ou encore de contaminer notre ordinateur privé ou professionel.

 

Vous tombez facilement dans le panneau ou, au contraire, vous êtes un as dans l’art de détecter les moindres signes d’une arnaque? 

Faites le test du phishing

OU

Transférez votre mail suspect à suspect@safeonweb.be

ET

Et lisez les conseils du site SafeOnWeb.

Ponctuation avec les citations ou phrases incluses dans un texte

Règles en ligne

Voici les règles et les exemples que j’ai trouvés sur l’article suivant :
http://www.bt-tb.tpsgc-pwgsc.gc.ca/btb.php?lang=fra&cont=1422

Phrase incomplète incorporée à une autre phrase

  • Dans la préface, l’auteur évoque « les deux solitudes qui forment le Canada ».
  • « Les deux solitudes qui forment le Canada » est évoqué par l’auteur dans la préface.
  • Qu’entendez-vous par l’expression « zone de rusticité » ?

Phrase complète incorporée à une autre phrase

Citation se terminant normalement par un point
  • Que pensez-vous de l’affirmation selon laquelle « les jeunes sont des acheteurs exigeants » ?
  • Disons que « rien ne sert de courir; il faut partir à point » n’a jamais été un de ses proverbes favoris.
Citation se terminant par un point d’exclamation, un point d’interrogation ou des points de suspension
  • Il a terminé son discours en posant la question « serez-vous prêts ? ».
  • A-t-il vraiment posé la question « serez-vous prêts ? » ?
Fragment de phrase et phrase complète
  • L’auteur ajoute que, dans notre métier, « il faut douter. C’est le début de la sagesse. »

Citation interrompue par une incise

  • « Combien de temps avons-nous, ont-ils demandé, pour réaliser le projet ? »
  • « Rien ne sert de courir », lui dit-il tout à coup le plus sérieusement du monde, « il faut partir à point. »
  • « Ce n’est que partie remise », a-t-il déclaré.
  • « Pourquoi ce refus ? », demanda-t-il.

Phrase complète introduite par un deux-points

  • Il a lancé : « Ce n’est que partie remise », puis il a quitté la tribune.
  • Dans un sondage, on a demandé aux gens : « Croyez-vous que la catastrophe aurait pu être évitée ? »
  • Il a crié : « Au secours ! » avant de sauter par-dessus bord.
  • Avant de s’éteindre, elle a murmuré : « Adieu, mes enfants… »
  • Est-ce vous qui avez dit : « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » ?
  • Pourquoi a-t-on demandé aux gens : « Croyez-vous que la catastrophe aurait pu être évitée ? »
  • Qui a crié : « Au secours ! »
  • Qui a crié : « Au secours » ?

REGLES DEDUITES PAR DUNG

Voici les règles que j’ai déduites et simplifiées avec un seul exemple commun.

Avec les deux points

Je dis : « Ces règles sont bien compliquées »

Je dis : « Ces règles sont bien compliquées ! »

Je dis : « Ces règles sont bien compliquées… »

Je dis : « Pourquoi ces règles sont-elles si compliquées ? »

Sans les deux points

Je dis que « ces règles sont bien compliquées »

Je dis que « ces règles sont bien compliquées ! »

Je dis que « ces règles sont bien compliquées… »

Je dis que « pourquoi ces règles sont-elles si compliquées ? »

Au début de la phrase

« Ces règles sont bien compliquées », me suis-je dit.

« Ces règles sont bien compliquées ! », me suis-je dit.

« Ces règles sont bien compliquées … », me suis-je dit.

« Pourquoi ces règles sont-elles si compliquées ? », me suis-je dit.

« Ces règles sont bien compliquées » est la conclusion de mes recherches.