Mes films vus

Comme je suis un cinéphile, je regarde beaucoup les films à la TV, sur NetFlix, en DVD ou au cinéma.

Et après chaque vision, je lis la fiche du film sur Allocine ou sur Wikipedia pour en apprendre plus sur le réalisateur, les acteurs et les récompenses.

Voici la liste des films que j’ai eu l’occasion de voir et mes appréciations.

Cette première liste est ordonnée par les films les plus récents.

Dates Titres Dates Cotes      Infos particulières
2018 The Third Life 2018 ***
02-04-2020 3h10 pour Yuma 2008 ***
  • James Mangold
  • Russell Crowe
  • Christian Bale
02-04-2020 La plateforme  2019  **
01-04-2020 Confident royal 2017  ***
01-04-2020 Unorthodox  2020  ***
31-03-2020 Shiraz 1928  **
  •  Histoire romancée de la construction du Taj Mahal
  • Franz Osten : réalisateur
28-03-2020 Le garçon qui dompta le vent 2019  **
  • Chiwetel Ejiofor : réalisateur et auss acteur en tant que papa du garçon dans le film
  • William Kwamkamba : garçon inventeur dans la vie
28-03-2020 Fangio 2020  *
27-03-2020 La vie invisible d’Euridice Gusmão  2019  *
  • Wikipedia
  • Prix « Un certain regard » au festival de Cannes
  • Karim Aïnouz : réalisateur
27-03-2020 The Englsih Game 2020  ***
  •  Julian Fellowes : réalisateur
  • Wikipedia
  • Footballeur Fergus Sutter joué par Kevin Guthrie
  • Footballeur Arthur Kinnaird joué par Edward Holcroft
  • Sa femme Margaret Alma Kinnaird jouée par Charlotte Hope
26-03-2020 The lost city of Z 2017  ***
22-03-2020 Passeport pour l’enfer
(Boat People)
1983  ***
  •  Ann Hui : réalisatrice chinoise
  • George Lam
  • Wikipedia
21-03-2020 Le labyrinthe du silence  2015 ***

Cette deuxième liste est plus ancienne et ordonnée par les films les plus anciens.

Dates Titres Dates Cotes      Infos particulières
20-06-2019 Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon 1970 ***
  • Grand Prix du Festival de Cannes en 1970
  • Gian Maria Volonte est admirable dans son rôle
24-06-2019 Love in the moonlight  2016 **
25-06-2019 Chambre avec vue  1986 **
  • 8 prix et 16 nominations
27-06-2019 The King 2 hearts  2012 *
30-06-2019 Cézanne et moi  2016 *
  • Liaison amicale forte mais tumultueuse entre Emile Zola et Cézanne
01-07-2019 Un peu, beaucoup, aveuglément 2015 **
  • Mélanie Bernier partage l’affiche avec Clovis Cornillac, acteur et réalisateur dans ce film
02-07-2019 La panthère rose 1964 *
  • Peter Sellers a été nommé au Golden Globe
03-07-2019 Mr. Turner 2014  *
  • Timothy Spall a obtenu le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 2014
31-07-2019 Swimming Pool 2003  **
  • François Ozon, Charlotte Rampling et Ludwine Sagnier
31-07-2019 Un moment d’égarrement 2015  *
  •  Vincent Cassel, François Cluzet et Lola Le Lann
1-08-2019 Operation Brothers 2019  **
  •  Chris Evans, Bing Kingsley
2-08-2019 Le silence de la mer 2004  ***
  • Vercors, Pierre Boutron
  • Julie Delarme, Thomas Jouannet, Michel Galabru, Marie Bunnel
  • Wikipedia
4-08-2019 Jeremiah Johnson 1972 ***
  • Sydney Pollack, 3 nominations au Festival de Cannes
  • Robert Redford
5-08-2019 Le maître d’armes 2006  **
  •  Ronny Yu, réalisateur
  • Jet Li, SUn Li (aveugle)
  • Wushu (nom de la discipline)
5-08-2019 The assassin 2016  **
  • Hou Hsiao-Hsien, réalisateur
  • Shu Qi, actrice
  • Prix de la mise en scène en 2015 au festival de Cannes
7-08-2019 Coming Home 2014  ***
  • Yimou Zhang
  • Gong Li
10-08-2019 Outlander  2014  *
27-08-2019 Europe 51 1952  *
  •  Ingrid Bergman
  • Roberto Rossellini
27-08-2019 Queen & Country 2015 *
  •  John Boorman
  • Suite du film « Hope and glory »
  • Callum Turner, Tamsin Egerton, Vanessa Kirby
28-08-2019 Partir  2009  **
  • Kristin Scott Thomas, Sergi Lopez
  • Catherine Corsini
29-08-2019 Il était une seconde fois 2019 *
1-10-2019 The servant 1963  *
  • Joseph Losey
  • Dirk Bogarde, meilleur acteur britannique à la BAFTA 1964
3-10-2019 Trois couleurs – Rouge 1994 **
  • Irène Jacob et Jean-Louis Trintignant
  • Krzysztof Kieslowski
 7-10-2019 Interstellar 2014 *
13-10-2019 Valentin Valentin 2015  *
  • Marie Gillain
  • Géraldine Fonda
  • Ariel Dombale
  • Alexandra Stewart
30-10-2109 Le dictateur 1945 ***
  • Carlie Chaplin
  • Paulette Goddard
02-11-2019 Profil pour deux  2017  *
  •  Pierre Richard
  • Fany Valette
  • Yaniss Lespert
06-11-2019 Le Roi 2019  ***
  • David Michôd : réalisateur
  • Timothée Chalamet
  • Lily-Rose Depp
06-11-2019 La Fracture 2019  ***
05-11-2019 Dans les hautes herbes 2019 *
  •  Stephen King : auteur
  • Vincenzo Natali : réalisateur
  • Leysla de Oliveira : actrice
13-11-2019 Room 2016  ***
5-03-2020 Les Diaboliques 1954 ***
  • Henri-Georges Clouzot
  • Simone Signoret, Paul Meurisse, Vera Clouzot
6-03-2020 Le passé recomposé 2008  ***
  •  Jennifer Fox : rélisatrice
  • Laura Dern : actrice principale
  • Elizabeth Debicki : compagne
  • Jason Ritter : compagnon pédophile
  • Isabelle Nélisse : jeune fille abusée
  • Interview avec Jennifer Fox sur les abus sexuels envers les enfants et sa propre expérience
  • Article sur Arte
12-03-2020 Come Back 2015 ***
  • Bradley Cooper
  • Emma Thompson
  • Rachel McAdams
  • Cameron Crowe : réalisateur
13-03-2020 Invincible (Unbroken) 2015  ***
  • Angelina Jolie : réalisatrice
  • Jack O’Connell joue l’athlète coureur Louie Zamperini
15-03-2020 Opération finale 2018  ***
  • Ben Kinglsey : Adolf Eichmann
  • Oscar Isaac : acteur principal qui joue Peter Malkin
  • Mélanie Laurent
  • Chris Weitz : réalisateur américain
19-03-2020 L’un dans l’autre 2017  **
  •  Louise Bourgouin
  • Stéphane De Groodt
  • Aure Atika
  • Bruno Chiche : réalisateur
20-03-2020 Léon 1996  ***
  •  Jean Reno
  • Natalie Portman : 12 ans
  • Luc Besson

 

La Mauvaise Éducation, film de Almodóvar (2004)

La Mauvaise Éducation (La mala educación) est un film espagnol réalisé par Pedro Almodóvar, sorti en 2004.

Dans les années 1980, Ignacio et Enrique se retrouvent. Ensemble ils ont grandi vingt ans auparavant dans une école religieuse et ont tous les deux subi l’omniprésence, les émois sexuels, ainsi que les mauvais traitements du père Manolo, un professeur de littérature et prêtre pédophile passionnément épris d’Ignacio.

Pedro Almodóvar avoue avoir mis plus de dix ans à élaborer ce récit qui, s’il est intime, n’est pas à proprement parler autobiographique. Il s’est néanmoins nourri des souvenirs qu’il garde de ces trois époques cruciales que furent l’absolutisme franquiste, la fin de règne et la Movida.

Pendant le tournage, Almodóvar, qui a la réputation d’être dur avec ses acteurs, a mis trop de pression sur Gael García Bernal, à tel point que le tournage a été interrompu une semaine pour qu’il se remette.

Almodóvar a nié avoir réalisé un film autobiographique, même s’il reconnaît que de nombreuses expériences personnelles se retrouvent dans le scénario6. L’univers féminin traditionnel d’Almodóvar laisse place à un univers homosexuel, abordant aussi bien le travestissement par le biais de Zahara et Paca, la transidentité, avec Ignacio, ou la bisexualité, représentée par l’ambigüité sexuelle de Juan, Enrique Serrano et Manuel Berenguer.[réf. souhaitée]

Le thème des abus sexuels commis par une partie des religieux dans le système d’éducation nationale-catholique de l’époque franquiste donne au film son titre : la mauvaise éducation. Ce thème est bien délimité autour du personnage du père Manolo, marquant la volonté de ne pas faire de généralité7.

Le réalisateur n’oublie pas ses vieilles obsessions : l’amour passionné et irrationnel et la séduction animale. Dans ce film, la relation entre les personnages de Juan et Manuel Berenguer en est la meilleure démonstration. Berenguer est disposé à briser sa propre vie pour obtenir les faveurs de Juan, qui à son tour, conscient de son charme, ne ménage pas ses efforts ni les chantages dans le but de devenir célèbre dans le monde du cinéma et de se débarrasser du fardeau que représente son frère.

« Le cinéma dans le cinéma » (la mise en abyme), thème déjà apparu dans des films d’Almodóvar comme Attache-moi ! ou La Fleur de mon secret, prend ici une importance toute autre avec la représentation du scénario fictif, mélangeant réalité et fiction.

Lire la suite sur l »article de Wikipedia.

Voir la fiche cinéma sur Allociné.

Pedro Almodóvar, un illustre réalisateur espagnol

Pedro Almodóvar Caballero est un grand réalisateur de cinéma espagnol,
Il a 70 ans cette année 2019.
Il est l’un des cinéastes emblématiques de la nouvelle vague espagnole.

L’originalité et l’innovation dans l’œuvre d’Almodóvar

  • Les thèmes tournant autour de l’identité sexuelle : le travestissement, l’homosexualité ou la bisexualité, la transidentité, etc sont récurrents et présentés de façon positive.
  • Entre humour et émotion, le cinéma d’Almodóvar traite également des problèmes dus à la filiation et au rapport parent-enfant (en particulier mère-fille). Les notions de mensonge et de vérité s’entrecroisent dans des univers où les secrets de famille et les drames refoulés sont toujours prêts à resurgir.
  • Les femmes ont souvent le rôle principal et leurs relations avec les hommes sont généralement perçues comme dangereuses. Carmen MauraPénélope CruzMarisa ParedesChus LampreaveVictoria AbrilLola DueñasJulieta SerranoCecilia Roth et Rossy de Palma sont ses actrices fétiches. Chez les hommes, on peut citer la présence répétée d’Antonio Banderas. Sa mère Francisca Caballero10, ainsi que son frère Agustín Almodóvar (qui est également son producteur exécutif) tiennent des rôles dans plusieurs de ses films.
  • Almodóvar affectionne particulièrement la mise en abyme (ce qui est sensible notamment dans Étreintes brisées) et la dimension du jeu, du double jeu, du déguisement voire de la duplicité de certains personnages (comme celui du juge travesti dans Talons aiguilles).
  • Les références au cinéma mondial prouvent que le cinéaste, à l’instar d’autres tels que Quentin Tarantino, est avant tout un grand cinéphile : les films d’Almodovar sont truffés de références au cinéma américain des années 1950 en particulier (films de Joseph MankiewiczElia KazanAlfred Hitchcock, etc.). L’influence de Douglas Sirk est indéniable.
  • On peut aussi citer de nombreuses références à la drogue puis aux arts et aux métiers du spectacle : télévision, cinéma, musique (principalement des thèmes populaires espagnols), théâtre, danse, peinture, tauromachie, etc.
  • Le metteur en scène joue beaucoup sur une dimension tactile et bigarrée du cinéma, faisant appel aux notions du mouvement et de la symbolique des couleurs.

Longs métrages remarquables

Voir la suite sur l’article sur Wikipedia.