Claude Mediavilla et l’art de la calligraphie

Claude Mediavilla, dont la virtuosité s’étend au-delà de l’écriture latine, est souvent considéré comme le plus talentueux calligraphe français contemporain. Il jouit aujourd’hui d’une renommée internationale incontestée et a reçu le prix Charles Peignot en 1982.

Il anime de nombreux stages et conférences en France comme à l’étranger (États-Unis, Belgique, Pays-Bas, Allemagne…).

En 1975, il ouvre son propre studio de création à Paris et réalise des travaux typographiques et calligraphiques pour des agences de publicité, des organisations gouvernementales et des clients privés. Le président de la République française, diverses ambassades et des ministères de pays étrangers, comme l’Allemagne, le Japon, les États-Unis ou l’Italie, font appel à ses services pour des travaux de prestige.

Fer de lance de la renaissance de l’art calligraphique en France, il est l’auteur de nombreux articles et d’ouvrages qui font référence tant pour le professionnel averti que pour l’amateur passionné.

Outre son apport incontournable au corpus des connaissances sur l’histoire de l’art calligraphique, la contribution originale de Claude Mediavilla est la mise en lumière de la relation qui existe entre la calligraphie et l’art abstrait. Cette approche se traduit dans ses œuvres picturales qu’il expose régulièrement à travers le monde.

Découvrez ses créations sur son site officiel.

(Texte extrait de Wikipedia)

 

Ballet aérien époustouflant !

Les IIes Jeux olympiques de la jeunesse d’été se sont déroulés du 16 au28 août 2014, à Nankin en Chine. Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) sont une manifestation multi-sports, culturelle et éducative. La désignation de la ville hôte a eu lieu lors des Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010. Trois villes étaient candidates.

Admirer la vidéo d’une grande beauté originale.

C’est la crise…

Les problèmes des boulangers sont croissants.

Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak, les éleveurs de volailles se font plumer, les éleveurs de chiens sont aux abois, les pêcheurs haussent le ton !

Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde, tandis que les céréaliers sont sur la paille.

Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression , les viticulteurs trinquent.

Heureusement, les électriciens résistent.

Mais pour les couvreurs, c’est la tuile et certains plombiers prennent carrément la fuite.

Dans l’industrie automobile, les salariés débrayent, dans l’espoir que la direction fasse marche arrière.

Chez EDF, les syndicats sont sous tension, mais la direction ne semble pas au courant.

Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare.

Les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.

Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied, les croupiers jouent le tout pour le tout, les dessinateurs font grise mine, les militaires partent en retraite, les imprimeurs dépriment et les météorologistes sont en dépression.

Et si les prostituées se retrouvent à la rue, c’est juste une mauvaise passe ?