Attitudes opposées pseudo-justifiées

La pandémie a encore mis en évidence l’une de mes réflexions à propos des attitudes opposées et pseudo-justifiées : même si on sait pertinemment que quelque chose est bien, il y aura toujours quelqu’un qui arrivera à trouver que c’est mal et vice versa.

Ces réactions opposées trouvent souvent leurs sources dans :
- l’ignorance : méconnaissance de la matière traitée (s’appuyer sur des « compétences » supérieures, comme Dieu ou le scientifique) ;
- l’entêtement : obstination qui mène au fanatisme (suivre aveuglément sa foi) ;
- le rejet : manque d’ouverture d’esprit (refuser d’écouter et de comprendre l’autre).
Le monde est ainsi fait et l’espoir de le voir un jour changer est une utopie.
Cependant, pour améliorer le quotidien et le futur, il est préférable de contribuer positivement afin que le monde continue à être vi(v)able !